Archive for the ‘Uncategorized’ Category

Temps réel ou liberté de procrastiner?

février 8, 2011

Un article récent, communiqué par mon ami Yann Gourvenec, mentionne cette annonce de Thierry Breton

Indépendamment du bien fondé pour Atos de cette stratégie  (dont on perçoit surtout tout l’intérêt commercial  ;-°),  cela suscite une réflexion plus large.

Certes les réseaux sociaux, c’est formidable et puissant, les plateformes communautaires sont à pousser fortement dans nos entreprises encore tayloriennes, …etc…

Mais, sans défendre le mail (dont peu de gens par ailleurs savent finement se servir…), je trouve dangereuse la tentation vers un monde de plus en plus « temps réel », communication instantanée, « twitter » like.

Chacun a toujours encore le choix de mettre systématiquement sa messagerie téléphone  sur répondeur, pour permettre d’arbitrer entre les sollicitations.

Chacun a encore le choix de préférer stocker, pour traitement (ou non) ultérieur les messages qu’il reçoit, pour exercer sélectivement sa liberté d’appréciation, ses droits éventuels de « non réponse ».

Les « web natives » ont certes tendance à préférer le contact direct. « Si tu ne réponds pas maintenant, tu n’existe pas! ». Ceci amène à favoriser pour son premier cercle les personnes qui sont en général en temps réel avec soi, pour chatter échanger, sur facebook, les personnes  dont je sais que mes tweets vont les atteindre rapidement, …etc…

Cette philosophie de l’intrusion a certes ses propres protocoles. Mais je trouve dommage de jeter trop tôt tous les medias qui permettent cette  possibilité géniale d’attendre, de réfléchir, de faire ou pas, chacun gérant comme il le veut ses « files d’attentes »  (FirstIN-FirstOUT, Priority, …?).

Pouvoir à chaque instant choisir ce que l’on va faire où pas, dans l’opulence communicationnelle explosive, quel luxe !

Publicités

Powerpoint et neuronal ;-)

février 1, 2011

Beaucoup de critiques ces temps-ci, souvent justifiées, de l’usage de powerpoint.

Présentations somnifères, charts que l’on lit (l’auditoire ne sait-il pas lire?), images « pour faire joli », …etc…

Il y a une vingtaine d’année (hi..hi…), je faisais des conférences à IBM sur ce thème, tentant d’expliquer aux commerciaux quelques conditions d’une présentation efficace.

Je suis sûr que ces intuitions gardent leur valeur:

– Il faut, pour faire passer ses messages, tenir compte des apports de la neurobiologie:  Cerveau gauche, cerveau droit

Une première règle est la disposition des images sur le chart .

Comparez les 2 planches suivantes:

Planche 1

 

 

 

 

 

Planche 2

 

Si on les regarde avec attention, on voit que pour la planche 1 le texte est peu regardé que l’image attire l’attention, alors que pour la planche 2, c’est le texte qui compte et l’image reste subluminale et en support.

Ceci s’explique au sens neuronal, l’inversion des neurones dans le cervelet faisant que ce qui est à gauche est lu par le cerveau droit (images, sensibilité) et ce qui est à droite par le cerveau gauche (analyse, rationalité).

Donc….

mais, plus important encore:

Si on veut « tenir » totalement l’auditoire pendant une présentation (à part les données classiques sur le montée en puissance 5/10 mn, puis la retombée de tension nécessaire (joke, temps de respiration, diversion, …) avant de repartir, il faut pouvoir « occuper » les 2 cerveaux (droit et gauche) tout le temps.

Pour ce faire, il est tactique d’alterner systématiquement un chart de type « bullet », rationnel, descriptif de type planche 3 et un chart de type image, « dream », imaginatif de type planche 4.

Planche 3

Planche 4

En présentant la planche 3, qui parle au cerveau gauche, le présentateur doit raconter une histoire visionnaire, de type « dream », faire du « storytelling ».

Ainsi il occupe le cerveau gauche avec sa planche et le cerveau droit avec ses gestes et son discours.

En présentant la planche 4, il doit au contraire tenir un discours super carré, faisant passer sa rationnalité, pour occuper ainsi en alternance, les 2 cerveaux de l’auditoire.

A vous de jouer !! (il faut en plus tenter d’être bon dans les 2 modes !)

janvier 28, 2011

Je suis en pleine animation d’une initiation web2.0 pour le C2P http://bit.ly/71g1LC

Next Post

octobre 30, 2010

Fans du « transverse » http://bit.ly/b4k7Q6
Un club où je suis très actif ! 😉

octobre 30, 2010

Pour tous ceux qui sont passionnés par le « transverse » et la coopération, la journée annuelle d’un club où  je suis très actif. Vous ne serez pas déçus 😉 http://bit.ly/b4k7Q6

avril 11, 2010

From innovation to real change, a good stimulating article…http://bit.ly/aRfva4

avril 11, 2010

Nice to participate fully, as IBM Alumni, to « Cité de la Reussite »: http://bit.ly/bYBRyY

janvier 8, 2010

Soon back on blogs!

Pour du pur plaisir, Raymond Queneau sur l’arithmétique !!!!

avril 17, 2007

Voir la video

Et grand merci au toujours stimulant forum de l’Oulipo, qui m’a fait découvrir ce bijou…

Strolling these days around KM, in real life…

avril 17, 2007

Among existing yottabytes of data, we will use, during our life, billions of information (data becomes information when it correspond to some conscious or unconscious project or objective I have…), but how much tacit or explicit knowledge (information embodied after really using it, « learning by doing »…)?

I always was reluctant to the next word, wisdom, the word appearing a bit too spiritual to me. But competency is a good one. In my opinion, competency emerges when knowledge can, in real life, be applied to some specific and useful process

In front of a problem, everybody try to find the perfect expertise.
This is not so easy, our mind is always balanced between confidence and doubts. We are tempted to trust some nice sources, gambling unconsciously between pleasure of finding fast and cold and unpleasant hard work…
People are therefore statistically more tempted by « lovable fools » than by « competent jerks »

So, KM topic still open !
– How can we separate Wheat & Chaff?
– Back to basics, KM jargon
– KM frontiers always moving, from time to time, need of refocus, its relation with HPT (Human Performance Technology)
– Companies have still to define their strategy on that…
– Some quick wins are possible…

What is real value of KM? It is highly of the type of work model we have in an organization, and alignment of decisions with it…

– Profit/employee becomes a new key indicator, even for Wall Street !
– But can we measure KM?
– Is knowledge sharing so easy?
– Must we collect information or can we get it from other sources? The old connection/collection debate…

And this dream of learning?
Can learning be made, with a good KM system, without human intermediation? I don’t think so.
Some steps of learning are:
– Illumination (human based, sort of psychoanalytical transfer mode)
– Deepening (Can be Information based, personal work)
– Project, transforming information into knowledge (Vertical or horizontal human interaction necessary)
And, just for pleasure, why not some contest on KM…?
– Is KM dead?
– Let’s kill KMS (KM Systems)
– Let’s kill Knowledge Management